Préparer son projet professionnel en fin d’études

Les étudiants en fin d’étude n’ont pas toujours réfléchi à un projet professionnel.

Avoir suivi une formation, avoir « fait » une école d’ingénieur, une école de commerce ou autre, ouvre des portes et permet l’accès à un travail mais pour quelle fonction dans une entreprise ? D’autres questions se posent également : devenir manager ? créer son entreprise ? compléter sa formation ?

Ils se rendent compte que le choix des études n’est pas issu d’une véritable réflexion personnelle. En fait, le choix a été induit parce qu’ils étaient bons élèves. Alors, beaucoup se sentent sur des rails.

Par ailleurs, ils manquent de connaissance des métiers possibles ; ils craignent aussi de faire un mauvais choix qui les conduise à faire le même métier tout leur vie.

Une réflexion est nécessaire pour construire un projet professionnel. Cela passe par des contacts avec les entreprises, les anciens, des personnes en poste, la recherche d’informations sur les métiers.projet professionnel

Le projet doit être aussi cohérent avec les dispositions naturelles de l’étudiant. Cette prise de conscience peut conforter, rassurer dans des envies, des orientations incomplètement formulées.

Un atelier de réflexion

Un témoignage : « Ma participation à un atelier et la discussion sur mon projet professionnel m’ont été très utile. Cela m’a permis d’avoir un avis objectif avec une prise de recul nécessaire sur ma situation. L’analyse a mis en évidence des pistes professionnelles auxquelles je n’avais pas pensé et que j’envisage de suivre. Merci. »

C’est vrai que le choix est difficile car la plupart des formations conduisent à différents métiers. Les savoirs et savoir-faire ne sont pas  seuls déterminants.

C’est aussi rassurant de découvrir que beaucoup de voies sont ouvertes. Il n’est pas trop tard pour réfléchir en fin d’études et prendre en compte ses envies, ses compétences, ses dispositions naturelles.


 

Identifier ses besoins grâce à la personnalité professionnelle


Mieux se connaître, identifier ses motivations, son mode de fonctionnement est indispensable pour trouver un poste qui convient. Même s’il faut tenir compte des contraintes économiques, il y a des postes, des environnements qui conviennent et qui offrent l’espace de liberté dont certains ont besoin.

Pour appuyer cette réflexion personnelle, l’analyse de la personnalité professionnelle est une aide efficace.

Le témoignage d’un étudiant.

« J’ai participé à un de vos ateliers.
Avec cet atelier, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas être derrière mon ordinateur en train de programmer toute la journée, et que j’avais besoin d’un espace de créativité dans mes activités.

J’ai alors commencé à réfléchir à mon projet professionnel. J’ai d’abord pensé à l’entrepreneuriat ; mais, je n’avais pas les moyens de vivre sans revenu. J’ai alors commencé à chercher du travail dans un domaine qui me plaisait techniquement.
A ce jour, je suis ingénieur applicatif au sein du SI Intégré chez « X » pour la production et je pilote les activités d’une quinzaine de consultants. La structure de l’entreprise est plutôt orientée vers les individus et non pas sur des process stricts. En conséquence, cela me permet de faire mon travail à « ma sauce ». J’ai pu entamer au quotidien une démarche créative pour l’amélioration des performances.

Il ne me reste plus qu’à vous remercier pour votre aide.

J.  »