Comment améliorer une collaboration professionnelle insatisfaisante ?

JM m’a parlé de la façon dont il travaillait avec son équipe et surtout d’une de ses collaboratrices : c’est une situation banale, rien de grave mais beaucoup d’insatisfaction.

White businesspeople build a company with puzzle. Concept of parthership and teamwork. 3D rendering.

« Quand j’ai pris la direction de mon service, j’ai réorganisé et j’ai mené différentes actions et tout s’est bien passé. Par exemple, avec mes différents collaborateurs, je fais le point une fois par semaine sur les actions en cours, cela marche très bien.

Mais une des personnes de mon équipe ne suit pas le mouvement :

  • Je perds du temps chaque semaine avec elle car cela ne l’intéresse pas de faire ce suivi et elle continue à me déranger en permanence.
  • Quand je lui demande quelque chose, c’est rarement fait sans que je lui en reparle.
  • Elle a aussi bénéficié d’un coaching mais elle ne sait pas s’organiser.
  • Précédemment elle était dans un autre service et le responsable a cherché à l’épauler pour qu’elle progresse.

En conclusion, je ne sais pas quoi en faire…. »

Même si JM a un problème avec sa collaboratrice, il n’est pas certain que cette personne ressente un problème. Tout ce qui a été fait pour la personne (coaching, formation, action de suivi…) consiste à l’aider et même l’assister. C’est une situation confortable pour elle. En fait, plus JM l’aide, plus elle le sollicite. Si elle n’a pas de problème, elle n’aura pas envie de changer. En fait, seul JM peut modifier son comportement.

Et une idée de solution

Dès que JM en a pris conscience, il a admis qu’il fallait arrêter : « je n’avais jamais vu les choses de cette façon ! ».  Il a alors décidé de ne plus faire le point avec elle chaque semaine puisque c’était inutile. Nous avons ensuite imaginé d’autres actions. Depuis, même si il ne se repose pas complètement sur elle, il a remarqué qu’elle était plus active et plus concernée par son travail.